Prévention du déconditionnement

Restez actifs! L'important, c'est de bouger régulièrement en respectant vos limites

  • Sortez du lit régulièrement
  • Prenez vos repas au fauteuil
  • Profitez de vos visiteurs pour faire quelques pas
  • Faites le plus possible vous-mêmes vos soins d'hygiène

Lire le feuillet d'information sur la prévention du déconditionnement

Prévention du déconditionnement des aînés à l'hopital

Le déconditionnement survient quand la forme physique ou cognitive diminue après une période de sédentarité ou de sous-stimulation intellectuelle et sociale. Il peut entraîner plusieurs conséquences comme les troubles d’équilibre, les chutes, la dénutrition, le délirium ou l’augmentation du risque d’infection.

Le repos et l’immobilité sont les pires ennemis du maintien de l’autonomie.