Visiteurs

Visites interdites dans les :

  • Hôpitaux
  • CHSLD
  • Ressources pour aînés
  • Centres de réadaptation, résidences à assistance continue, ressources d'hébergement en dépendance, unités de réadaptation fonctionnelle (URFI) et tous les autres milieux d'hébergement

Exceptions pour causes humanitaires : soins palliatifs, un proche des nouvelles mamans ou des enfants hospitalisés

Accompagnateurs des usagers

Consignes en situation de COVID-19

L’implication des proches et accompagnateurs est bénéfique et souhaitée pour les usagers. Cependant, pour une période indéterminée, l’accompagnement d’un usager doit être considéré comme une exception dans tous les services, qu’ils soient diagnostiques (imagerie médicale, médecine nucléaire et échographie cardiaque), en cliniques externes et dans les services ambulatoires (par exemple, hémodialyse, oncologie, ophtalmologie, orthopédie, etc.).

Par ailleurs, un assouplissement pourrait être fait pour la clientèle vulnérable, telle la clientèle gériatrique, l'usager ne nécessitant pas de services dispensés dans l'unité ou en situation de handicap qui requiert l’aide d’un proche aidant, si sa venue est sécuritaire et appropriée.

Dans ce contexte, seuls les usagers suivants peuvent être accompagnés d’un seul proche :

  • les jeunes de moins de 18 ans
  • les usagers ayant une mobilité réduite, des pertes cognitives, une déficience intellectuelle, des troubles de spectre de l’autisme ou une maladie mentale
  • les femmes enceintes lors de l'accouchement

En tout temps, l’accompagnateur doit respecter les consignes du personnel, dont être soumis au même questionnaire de triage que les usagers concernant les facteurs de risques de la COVID-19.

Un contrôle de l’accès des personnes et des employés est mis en place dans plusieurs installations pour éviter une trop grande circulation, réduisant donc le risque que la COVID-19 contamine des usagers, des membres de l’équipe soignante ainsi que les proch

Consignes pour les usagers et leurs proches :

  • Ne pas accompagner ou visiter un usager pour cause humanitaire si vous êtes de retour de voyage, à l’extérieur du Canada, avant les 14 jours de confinement ou si vous présentez des symptômes de grippe ou de rhume;
  • Se laver les mains en tout temps;
  • Respecter les règles d’hygiène lors de toux ou d’éternuements;
  • Utiliser un mouchoir en papier et le jeter dès que possible. Se laver les mains par la suite.


Visite des proches aidants

Tous les résidents en milieux de vie au CISSS des Laurentides peuvent recevoir du soutien d’une personne proche aidante significative par des visites et des sorties.

  • Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD)
  • Ressource intermédiaire et ressources de type familial (RI-RTF) 
  • Résidence à assistance continue (RAC)
  • Résidence pour personnes âgées (RPA)
  • Autres (internat et foyer de groupe, centre de réadaptation en dépendance et ressource communautaire ou privée offrant de l’hébergement en dépendance et tout autre milieu d’hébergement régi par entente avec le ministère de la Santé et des Services sociaux)

La personne aidante significative, c’est-à-dire celle qui apportait déjà son aide et sur une base régulière avant la pandémie à la COVID-19, peut apporter du soutien à son proche dans un milieu de vie reconnu ainsi qu'en centre hospitalier. Des consignes de sécurité sont exigées pour s’assurer de protéger la santé du résident, de son proche, de notre personnel ainsi que l’ensemble des autres résidents.

Les nouvelles consignes à connaître pour tous les proches aidants

  • Un seul aidant par résident à la fois;
  • Un proche aidant doit être connu du personnel ou des gestionnaires du milieu de vie pour son implication significative auprès du résident;
  • Le proche aidant ne doit pas présenter des signes ou des symptômes d’infection respiratoire;
  • Le proche aidant n’a pas été en contact avec un cas suspecté ou confirmé de la COVID-19;
  • Le proche aidant doit être asymptomatique ou rétabli de la COVID-19 14 jours depuis le début des symptômes, aucun symptôme aigu depuis 24 h à l'exception de la toux résiduelle et la perte d'odorat qui peuvent persister, aucune fièvre depuis 48 h sans prise d'antipyrétique;
  • Le proche aidant devra prendre connaissance des risques associés à la visite et s’être engagés à adopter rigoureusement les comportements requis pour leur sécurité, celle des résidents et des membres du personnel (Démarre le chargement du fichierformulaire à signer);
  • Un accompagnement individualisé au proche aidant sera fait afin de s’assurer qu’il respecte et applique l’hygiène des mains et l’ensemble des mesures de prévention et de contrôle des infections, dont le port de l’équipement de protection;
  • Le proche aidant ne sera pas autorisée à circuler dans le milieu de vie ou à d’autres endroits que la chambre du résident;
  • Le proche aidant devra éviter tout contact avec les autres résidents, proches aidants et membres du personnel;
  • Le proche aidant ne pourra pas apporter d’objets de la maison qu’ils rapporteraient par la suite, tels que sac à main, sac à lunch et document;
  • Le proche aidant devra être vêtu de vêtements propres à la ressource, puis se changer au retour à la maison;
  • Le proche aidant devra suivre toute nouvelle consigne émise par le milieu de vie, le cas échéant.

L'établissement est responsable d'accompagner les proches aidants dans leur intégration. Toutefois, une personne qui ne respecterait pas les consignes pourrait se voir retirer l'accès au milieu de vie.