Aller au menu principal
  • 2022-11-03 | Un petit aperçu de la Maison des aînés de Sainte-Anne-des-Plaines

    On adore quand nos équipes ramènent des photos des chantiers!

     

    2022-11-03 | Travailler avec le milieu pour ancrer le projet dans la réalité de tous

    Le concept des maisons des aînés et des maisons alternatives sera implanté dans toutes les régions du Québec. Cependant, dans les Laurentides, on travaille à lui donner nos couleurs locales. C’est pourquoi on s’efforce à créer un milieu de vie qui va au-delà de la construction d’une installation.

    La communauté est notamment impliquée via le chantier « Relation avec la communauté, partenariat de soins et communication externe » ou bien encore dans le cadre de rencontres avec les comités des résidents et les usagers partenaires ressources. Ces liens sont essentiels afin d’adapter le projet aux besoins de la population et de la communauté. Cela va de discuter de ce que nous retrouverons sur les écrans situés dans les halls d’entrée, comme des meilleurs moyens d’impliquer les proches du résident ou bien des activités occupationnelles qui seront proposées.

    2022-11-03 | La maison alternative

    Quelle est la différence entre une maison des aînés et une maison alternative?

    La région des Laurentides accueillera quatre maisons des aînés et une maison alternative. La maison alternative hébergera des personnes adultes ayant une déficience physique (DP), une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA) ayant des besoins importants en soins et en assistance pour les activités de la vie quotidienne et domestique, et ce, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Tout comme pour les maisons des aînés, les maisons alternatives viennent s’ajouter à l’offre d’hébergement pouvant être proposé lorsque le maintien à domicile, en ressource intermédiaire ou en ressource de type familial n’est plus possible. La maison alternative sera située à Blainville et aura 48 places pour la clientèle DI-TSA-DP et 24 places pour la clientèle ainée.

    La vie en maison alternative

    Le milieu de vie se veut à dimension humaine, rappelant davantage le domicile. La participation du résident dans son projet de vie et aux activités du quotidien est favorisée. Les soins et services sont adaptés aux particularités de chaque résident. Le respect du rythme de la personne hébergée est au cœur des soins et services … la personne est à la maison après tout !

    La maison alternative est divisée en 4 maisonnées de 12 chambres et les usagers y sont regroupés par profil, de façon à assurer une harmonie au sein du milieu. Les intérêts et capacités de chacun sont mis à profit afin de favoriser le développement du plein potentiel de chaque usager.

    Le divertissement sera également de la partie! Par exemple, si certains résidents démontrent une passion pour les sports, une soirée du hockey du samedi soir pourrait être organisée! La maisonnée visera à s’adapter à la réalité de ses occupants qui changera tout au long de leur parcours de vie.

    Une liste est en cours d’élaboration et les usagers qui déménageront à la maison alternative seront confirmés deux mois avant l’ouverture officielle.

    2022-09-22 | Des noms pour chaque maisonnée

    Chaque maison est formée de maisonnées. Ces dernières représentent des regroupements de 12 chambres qui s’articulent autour d’espaces communs, comme les aires de repas et de détente. Avec la participation de représentants des usagers et de la communauté, chaque maisonnée a été nommée afin de faire référence à une caractéristique de son environnement. Les maisonnées portent donc des noms qui rappellent soit une réalité géographique ou encore l’histoire de la localité où elles sont situées. Ces clins d’œil visent à favoriser l’enracinement de la maison dans sa communauté et le sentiment d’appartenance des résidents.

    Comme chacune des 5 maisons comportera aussi un jardin, ce dernier a également reçu une appellation dans le cadre de l’exercice de désignation des espaces. Les jardins deviendront très certainement des lieux de rassemblement fort appréciés des résidents et des visiteurs. Ils seront aussi accessibles pour la communauté.

    Découvrez les noms des maisonnées et des jardins :

    Maison des aînés et alternative de Blainville 
    Maison des aînés de Mirabel 
    Maison des aînés de Prévost 
    Maison des aînés de Sainte-Agathe-des-Monts
    Maison des aînés de Sainte-Anne-des-Plaines

    2022-08-11 |Une planification rigoureuse pour nous mener à l’ouverture

    S’amorcent les derniers mois de construction des maisons des aînés et alternative. C’est donc le moment pour les équipes du CISSS de collaborer activement à préparer une nouvelle étape que l’on nomme « la période d’activation ».

     

    Cette période consiste notamment à installer les équipements et le mobilier ainsi qu’à effectuer l’orientation, les simulations et la formation du personnel au sein des nouveaux espaces.

     

    Mobilisant un grand nombre de ressources, cette étape ne peut être laissée au hasard. C’est ainsi que l’on planifie chaque action en fonction d’un calendrier de réalisation, certaines tâches étant préalables à une autre. Cette cascade d’actions nécessite aussi un suivi méticuleux et une coordination constante.

     

    Les rencontres pour l’élaboration de ces plans d’activation ont déjà eu lieu avant la période estivale. Un plan doit être conçu pour chaque maison afin de s’adapter à chaque fin de construction et à sa taille.

     

    La période d’activation, d’une durée minimale de 8 semaines, sera suivie par celle de mise en service. C’est durant celle-ci que seront accueillis les premiers usagers. Les mises en service se feront à différents moments, et de façon progressive, pour les cinq maisons des aînés et alternative de la région des Laurentides.

    2022-06-01 | L'arrivée en poste des gestionnaires des nouvelles installations

    L’ouverture progressive de nos cinq nouvelles maisons des aînés dont une sera aussi alternative débutera cet automne.

    Comme ces ouvertures arrivent à grands pas, les gestionnaires de ces installations seront en poste au cours des prochaines semaines afin de prendre part aux dernières étapes.

    Ils s’impliqueront activement dans les travaux en cours visant la mise sur pied de l’offre de services et réaliseront, avec les comités en place, la planification de l’intégration éventuelle des employés et des usagers.

    Chaque gestionnaire responsable d’une maison supervisera l’activation de son installation en collaboration avec l’équipe de projets et les partenaires des équipes de soutien.

    Leur arrivée indique donc que nous entrons dans le dernier sprint d’ici l’ouverture.

    2022-05-17 | Les travaux vont bon train

    À tous les jours, entre 50 et 100 ouvriers travaillent sur les sites de chacune des cinq maisons des aînés et alternative de la région. Les travaux avancent donc à un très bon rythme.

    À l’heure actuelle, les structures et les murs extérieurs sont complétés; alors que les travaux intérieurs sont en cours dans chacune de ces 5 constructions. Dans certains secteurs, l’aménagement intérieur est même bien avancé. Les travaux d'installation des parements extérieurs sont débutés et l'aménagement paysager suivra dans les semaines à venir.

    Vous êtes curieux de voir à quoi ressembleront nos futures maisons? Consultez la page dédiée à ce sujet pour visionner notre banque d’images par maison.

    2021-10-05 | Pelletée de terre pour quatre maisons des aînés et alternative

    Présentement, cinq chantiers sont en cours dans la région pour y construire des maisons des aînés et alternative, soit à Sainte-Agathe-des-Monts, Prévost, Sainte-Anne-des-Plaines, Mirabel et Blainville. Il s’agit d’un investissement de l’ordre de 207 M$, dans le cadre du projet de transformation des milieux d’hébergement, qui permettra de développer dans la région 240 places pour aînés et 48 places pour adultes avec des besoins particuliers.

    Les élus et les représentants du CISSS des Laurentides ont pris part à la pelletée de terre de quatre maisons des aînés et alternative les 13, 16 et 17 août derniers. Ils ont ainsi pu constater l’avancement des travaux sur ces chantiers de construction amorcés depuis le printemps.

    2021-05-31 | Début des travaux de construction des maisons des aînés et d'une maison alternative

    C’est avec bonheur que la ministre des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a annoncé le début officiel des travaux des maisons des aînés et d’une maison alternative le 10 mai dernier.

    Les 5 maisons, situées à Blainville, Mirabel, Prévost, Sainte-Agathe-des-Monts et Sainte-Anne-des-Plaines, auront de 4 à 6 unités de 12 places chacune selon leur taille.

    Celles-ci seront dotées de toilette individuelle avec douche adaptée. Les bâtiments seront climatisés et répondront aux exigences de la certification LEED, sceau d’excellence en matière de développement durable.

    Ce grand projet a été pensé par le ministère de la Santé et des Services sociaux pour que les aînés puissent vivre dans leur communauté et y rester actifs. Toutes les mesures ont été prises pour recréer un milieu de vie naturel, agréable et durable.

    2021-04-26 | Cinq maisons des aînés, dont une également alternative pour la région des Laurentides

    Le CISSS des Laurentides se réjouit de la construction de 5 maisons des aînés, dont une alternative. Grâce à cet ajout, la population des Laurentides bénéficiera de 288 nouvelles places en milieu d’hébergement.

    Ces maisons permettront l’accueil des aînés en perte d’autonomie qui seront accompagnés jusqu’en fin de vie. Quant à la maison alternative, elle ouvrira ses portes à des adultes présentant une déficience physique, intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme.

    Liste des maisons des aînées prévues au cours des prochains mois :

    • Maison des aînés de Sainte-Anne-des-Plaines (48 places)
    • Maison des aînés de Sainte-Agathe-des-Monts (48 places)
    • Maison des aînés de Prévost (48 places)
    • Maison des aînés et alternative de Blainville (72 places)
    • Maison des aînés de Mirabel (72 places)