Aller au menu principal
  • 2022-11-03 | Le rôle de l'usager partenaire ressource dans les projets

    Au cours du mois de novembre, la chargée de projet clinique réalisera une rencontre avec un usager partenaire ressource (UPR) dans le cadre du projet de phase 1 de modernisation de l’Hôpital de Saint-Eustache. Il s’agit de connaître le point de vue de l’usager.

    Cette rencontre permettra à l’UPR de partager ses constats à la suite d’un épisode de soins vécu par lui ou par un de ses proches. L’équipe de projet accompagnera l’usager à nommer ses besoins, à partager sa vision de l’urgence et à identifier les bons coups et améliorations possibles. La discussion portera sur chacune des zones de l’urgence (triage, inscription, salle d’attente, zone de réanimation, aire ambulatoire, civières d’observation, etc.).

    Comme l’UPR qui sera rencontré est aussi bénévole au sein de l’installation, l’équipe de projet aura également un échange avec lui quant à la place, au rôle et aux besoins des bénévoles.

    De l’arrivée des usagers à leur départ, en passant par l’expérience des visiteurs et des bénévoles, tout est discuté pour permettre à l’usager de contribuer au projet d’amélioration et d’agrandissement de l’urgence.

    Un UPR est un bénévole possédant une expérience, soit comme usager ou comme proche aidant d’un usager ou résident. Son implication permet aux équipes de projets d’avoir accès au regard de l’usager et peut prendre diverses formes selon les besoins contribuant à la définition du nouveau visage des soins et services. Plusieurs UPR sont impliqués dans des projets de diverses envergures dans l’organisation.

    Tout au long de la réalisation des projets majeurs, des consultations ont lieu en impliquant différents intervenants et partenaires afin de nous assurer que les projets répondent aux besoins du personnel et de la population.

    Vous connaissez des usagers ou de leurs proches qui sauraient faire la différence en devenant un UPR ou aimeriez en apprendre davantage sur cette implication? Visitez notre site internet.

    2022-09-22 | Qu’est-ce qu’une unité d’intervention brève?

    La première phase de modernisation de l’Hôpital de Saint-Eustache sera concentrée dans l’aménagement d’une nouvelle urgence et d’une unité d’intervention brève en santé mentale (UIB-SM), ce qui nécessitera un agrandissement des espaces actuels.

    Une UIB-SM permet d’accueillir des usagers nécessitant des soins en santé mentale. Ce type d’unité permet d’observer, d’intervenir en situation de crise psychiatrique et d’orienter l’usager vers des services externes après une durée de séjour de quelques jours (3 à 5), si requis.

    Sa localisation à proximité de l’urgence est donc essentielle afin de rediriger les usagers s’y présentant avec des besoins de soins en santé mentale. L’UIB sera composée de 10 chambres individuelles, comprenant un espace personnel, pour favoriser le repos et le rétablissement. 

    2022-08-11 | Un portfolio qui présente l’éventail des bonnes pratiques et des aménagements optimaux

    Afin de s’inspirer des meilleures pratiques et tirer des leçons d’autres projets similaires réalisés, l’équipe travaillant sur le projet de modernisation de l’Hôpital de Saint-Eustache a complété un portfolio.

    Ce dernier comprend une compilation des données recueillies auprès des équipes ayant travaillé ou travaillant sur des projets comparables. Près d’une dizaine de projets à l’échelle du Québec composent donc ce portfolio.

    Outil de référence précieux

    Tant l’équipe de projet que les membres des équipes de soins ou de soutien peuvent se référer à ce document afin d’en savoir davantage sur les bons coups, les défis, les besoins accordés, etc. Il s’agit d’un outil de référence précieux donnant accès à un ensemble de projets et permettant aux équipes de nourrir leurs réflexions.

    2022-06-01 | Enrichir notre bagage organisationnel par la collaboration

    L’équipe de gestion de l’urgence, avec la chargée de projet clinique, sont en quête des meilleures pratiques en gestion de projet, d’organisation des soins et de révision de processus.

    Trois CISSS et CIUSSS ont répondu généreusement à notre demande de rencontres virtuelles. Nous avons donc échangé avec les équipes des projets de l’Hôpital Fleurimont, de l’Hôpital Vaudreuil-Soulanges et du CHU de Québec (nouveau centre hospitalier).

    Il s’agit de projets qui ont tous déjà franchi l’étape en cours du projet de modernisation de l’urgence et des unités de soins de l’Hôpital de Saint-Eustache. Ces collègues du réseau sont effectivement en phase de réalisation de leur propre projet de modernisation. Notre bagage organisationnel s’enrichit par les partages, échanges verbaux ou de documents, que nous entretenons avec eux. Cette pratique collaborative nous inspire afin d'orienter nos prochaines actions avec efficacité, toujours avec la contribution des experts du terrain.

    Le dossier de la modernisation « avance » à bon train; le volet 1 de l’analyse immobilière est terminé. Le dossier d’opportunité est en cours de rédaction et sera transmis par la suite par la Société québécoise des infrastructures (SQI) au Conseil du trésor, pour révision et approbation. Les tableaux de superficies ont été déposés et sont en attente d’un retour du ministère de la Santé et des Services sociaux pour déterminer l’ensemble des locaux et leur dimension respective autorisée. Ces locaux seront la pierre d’assise pour concrétiser les plans et devis, étape qui suivra l'autorisation du dossier d’opportunité.

    2022-05-17 | Une urgence répondant aux besoins liés à la croissance de la population

    Un des aspects au cœur du projet de modernisation de l’Hôpital de Saint-Eustache concerne la construction et le réaménagement de son urgence.

    D’ici la réalisation de cet investissement d’importance et devant les besoins immédiats, des travaux transitoires visant à améliorer dès maintenant l’urgence, ont déjà eu lieu et d’autres demeurent à venir.

    Le grand projet de modernisation de l’urgence vise, quant à lui, à répondre à la croissance importante de la population du secteur sud des Laurentides survenue au cours dernières années.

    La Société québécoise des infrastructures (SQI) agit en tant que maître d’œuvre dans la réalisation de ce projet. Les équipes de professionnels, mandatées par la SQI, travaillent de concert avec les ressources dédiées à ce projet au CISSS des Laurentides, afin de déterminer une solution immobilière qui permettra la construction et l’aménagement d’une toute nouvelle urgence à cet hôpital. La solution retenue devra respecter le budget autorisé pour l’ensemble du projet tout en répondant au plus grand nombre de priorités cliniques identifiées.

    Ainsi, le nombre de civières au permis sera augmenté à 38, et à 4 dans l’aire de réanimation. En salle d'attente, 60 places sont prévues et la répartition de celles-ci sera réfléchie avec les équipes terrain lors de l’étape des plans et devis qui suivra. En prenant en considération les normes actuelles et les changements relatifs aux pratiques professionnelles, tout en accueillant ces quelques exemples d'additions, une croissance des espaces est requise.