Famille d'accueil

Vous souhaitez accueillir chez-vous un enfant ou un adolescent qui est pris en charge par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ)?

Voici les étapes à savoir avant d’accueillir un enfant sous votre toit.

  • Remplir les documents officiels

  • Participer aux entrevues (évaluations)

  • Devenir famille d’accueil et changer des vies!

En tout temps, nous vous accompagnerons pendant et après le processus puisqu’en devenant famille d’accueil, vous ferez partie de notre grande famille!

Famille d'accueil avec possibilité d'adoption (banque mixte)

L’adoption en banque mixte concerne les cas d’enfants qui risquent fortement d’être abandonnés et qui sont confiés à des familles d’accueil par le DPJ en vue d’être adoptés. Dans certaines conditions prévues par le Code civil du Québec, ces enfants peuvent être déclarés admissibles à l’adoption par le tribunal.

Rencontres d'information et documentations pour ouvrir une ressources

Pour en savoir plus et surtout pour poser vos questions, visitez notre page Internet : Rencontres d'information et documentation

La clientèle : les jeunes en difficulté

Certaines situations donnent lieu au retrait d'un enfant de son milieu familial et à son placement dans une famille d'accueil, ou une ressource de type intermédiaire relevant du réseau de la santé et des services sociaux. Une famille d'accueil est un milieu de vie qui reproduit un contexte familial. Un jeune en difficulté y est généralement hébergé dans le but de répondre à ses besoins dans des conditions de vie plus normale.

Les motifs de ce placement sont en lien avec l'incapacité des parents à prendre soin adéquatement de leur enfant. Selon le cas, il peut s'agir :

  • d'une incapacité temporaire ou d'une situation exceptionnelle qui a un impact sur la capacité des parents à assumer leurs responsabilités;
  • de situations d'abandon, de maltraitance (négligence, mauvais traitements psychologiques, abus sexuel ou physique, etc.) ou de troubles de comportement sérieux manifestés par l'enfant;
  • de difficultés d'adaptation liées au vécu familial ou aux caractéristiques personnelles de certains enfants (problème d'attachement, retard de développement dans une ou plusieurs sphères de leur vie). 

Une fois la décision prise de placer un enfant dans une famille d'accueil, ou une ressource intermédiaire, l'intervention sera guidée par des mesures visant à assurer à l'enfant :

  • la continuité des soins;
  • des liens stables;
  • des conditions de vie adéquates.

Dans la mesure du possible, le placement sera privilégié auprès de personnes significatives pour l'enfant. Les grands-parents et autres membres de la famille élargie peuvent obtenir le statut de famille d'accueil de proximité. Ce statut leur confère les mêmes droits et les mêmes conditions d'exercice qu'une famille d'accueil régulière, et ce, pour la période où ils assument la garde et les soins à l'enfant.

Durant toute la durée du placement, la famille d'accueil travaille en étroite collaboration avec les intervenants du CISSS et les parents naturels ou le représentant de l'enfant afin de favoriser son retour dans sa famille.