Visites en centre hospitalier

Dans la région des Laurentides, seuls les personnes proches aidantes peuvent visiter un proche dans les hôpitaux

Consignes générales

  • 1 personne proche aidante à la fois
  • maximum 2 par jour
  • maximum de 3 personnes proches aidantes différentes identifiées pouvant se relayer

Lors de situations critiques ou d’hospitalisation prolongée au-delà de 7 jours, les personnes d’âge mineur sont autorisées à visiter leur parent hospitalisé. Les enfants de 12 ans et moins doivent être accompagnés d’un adulte lors de la visite.


Salles d’urgence

Une personne proche aidante est autorisée par usager. Les visiteurs pourraient être interdits temporairement en cas de fort achalandage.

Sous réserve du jugement de l’équipe clinique, la présence d’une personne proche aidante est autorisée lors de visites où sont discutés des résultats ou des éléments importants sur la suite du parcours clinique de l'usager.

Secteur de la cancérologie

La présence des personnes proches aidantes est restreinte. Sous réserve du jugement de l’équipe clinique, la présence d’une personne proche aidante est autorisée lors de visites où sont discutés des résultats ou des éléments importants sur la suite du parcours clinique de l'usager.

L’accès au centre de cancérologie est limité aux usagers sous traitement.

Soins palliatifs et de fin de vie

Les visites sont permises pour les personnes en soins palliatifs et de fin de vie.

Toutefois, les visites sont restreintes à l’intérieur d’unités où séjournent des usagers immunosupprimés, et ce, pour protéger cette clientèle particulièrement vulnérable. Dans ces cas, des mesures individualisées devront être appliquées.

Lors des visites, les consignes suivantes sont appliquées :

  • De façon générale, le conjoint et les enfants d’une personne en soins palliatifs et de fin de vie peuvent visiter celle-ci sans restriction quant au nombre de personnes. Autrement, la personne en soins palliatifs et de fin de vie peut recevoir la visite d’un maximum de 2 personnes significatives à la fois. Il en est de même pour les situations où l’usager reçoit une sédation palliative en continu.
  • Les personnes d’âge mineur sont autorisées à visiter les personnes en soins palliatifs et de fin de vie. Ils doivent être accompagnés d’un adulte lors de la visite.
  • Une seule personne proche aidante peut accompagner la personne en centre de jour.
  • Les personnes proches aidantes des personnes en soins palliatifs et de fin de vie hospitalisées dans les unités d’oncologie où séjournent des usagers immunosupprimés sont soumis à un triage et à des mesures de précautions additionnelles.
  • Le port d’équipement de protection individuelle est obligatoire et doit être effectué selon les recommandations de la santé publique.

Imagerie médicale

La présence de personnes proches aidantes est limitée aux cas suivants : 

  • lors d’une échographie obstétricale;
  • lors d’un examen auprès d’enfants;
  • pour les personnes en perte d’autonomie;
  • pour les personnes présentant des troubles mentaux;
  • pour les personnes souffrant d’un cancer ou en investigation pour un cancer.

Soins obstétricaux, néonataux et pédiatriques

Aucun visiteurs, fratrie et famille élargie

Prénatal

2e parent ou une personne significative permis

Accouchement

2e parent ou une personne significative permis
Accompagnante à la naissance permise (sauf au bloc opératoire)

Postnatal

2e parent ou une personne significative permis
Accompagnante à la naissance permise
Un support téléphonique / vidéo pourrait être envisagé

Néonatalogie

1 seul parent à la fois
Cependant la situation clinique de l’enfant devrait guider la décision de la présence simultanée des 2 parents.

Pédiatrie

1 seul parent à la fois
Cependant la situation clinique de l’enfant devrait guider la décision de la présence simultanée des 2 parents.

Les personnes suivantes ne peuvent pas visiter un proche

  • une personne ayant reçu un diagnostic de COVID‑19 dans les 10 derniers jours et n’ayant pas répondu aux autres critères de levée de l’isolement
  • une personne ayant des symptômes compatibles avec la COVID‑19
  • une personne à qui il a été recommandé de s’isoler parce qu’elle est suspectée d’être infectée
  • une personne en attente d’un test ou d’un résultat de test
  • une personne qui est sous consigne d’isolement pour des raisons de retour de voyage