Un projet provincial, une réflexion régionale

Le concept de maison des aînés et maisons alternatives s’inscrit dans l’annonce de transformation majeure des milieux d’hébergement du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du 26 novembre 2019. Des espaces mieux adaptés aux besoins de la clientèle sont promis ainsi qu’une nouvelle approche favorisant l’épanouissement de tous pour mieux prendre soin des résidents.

Pour le CISSS des Laurentides, il s’agit d’une transformation qui nécessite une redéfinition de l’approche clinique et la préparation des équipes qui gravitent autour des résidents. Cette approche est centrée sur les besoins de chaque résident et favorise le respect de leurs habitudes, préférences, choix, afin de rendre leur vie au sein de ce milieu la plus proche possible de ce qu’ils connaissent à domicile. Le tout, en tenant compte des besoins cliniques de chaque personne.

Transformation des milieux d’hébergement des Laurentides

Bien que les maisons des aînés et maisons alternatives proposeront des lieux physiquement aménagés pour favoriser la transformation, cette dernière sera implantée dans tous les milieux d’hébergement pour les aînés dans les Laurentides.

L’approche du CISSS des Laurentides vise le bien-être des résidents et de leurs proches ainsi que la satisfaction des intervenants, bénévoles et médecins qui œuvrent en milieu d’hébergement. Cette approche est centrée sur le respect des besoins, du rythme et des choix des résidents, sur la qualité du milieu de vie, de même que sur des pratiques innovantes favorisant l’ouverture sur la communauté où la ressource d’hébergement est établie.

Ce cadre de référence guide la transformation de la culture institutionnelle des CHSLD actuels vers une culture de milieu de vie résidentiel et familial, où le résident et ses proches ont la possibilité de conserver leurs habitudes de vie comme à la maison. Ces derniers pourront ainsi s’épanouir et maintenir le plus possible leur niveau d’inclusion et de participation sociale.

Particularités novatrices des maisons des aînés et maisons alternatives

Il s’agit d’un nouveau type d’aménagement novateur rappelant davantage celui d’un domicile.

Ce concept favorise les contacts humains ainsi qu’un mode de vie plus actif. Il offrira des accès à des espaces extérieurs aménagés et les installations seront mieux adaptées aux besoins des proches aidants.

Ainsi, chaque maison sera composée de deux maisonnées par étage. Chaque maisonnée sera dotée de douze unités. Il s’agira de chambres individuelles avec une salle d’eau constituée d’une vanité, d’un lavabo, d’une toilette et d’une douche adaptée.

L’aménagement intérieur privilégiera des aires ouvertes pour faciliter les déplacements. Ce seront des milieux de vie de qualité favorisant l’épanouissement des résidents, dans le respect de leur besoin d’intimité et de sécurité, et contribuant de ce fait à leur mieux-être physique et psychosocial.

Chacune des maisonnées comprendra notamment un accueil, une salle à manger, une cuisinette, un salon commun et des salles thématiques privilégiant la possibilité de se divertir par soi-même. On assurera une fenestration abondante afin de favoriser la lumière naturelle. Il est à noter que les lieux communs seront climatisés.

À quoi ressembleront les projets?