Résidence d'accueil

Chaque usager y est considéré comme une personne unique. La ressource résidentielle où il est hébergé répond, de façon individuelle, à ses besoins spécifiques et lui offre des services de soutien et d'assistance. Ce milieu de vie choisi pour lui a pour objectif de favoriser et maintenir son intégration, sa participation sociale et son rétablissement au cœur de la communauté. 

Clientèle adulte ayant un trouble de santé mentale

La personne présente des troubles mentaux graves ou bien elle vit des troubles mentaux transitoires et d'intensité variable. Elle démontre un besoin de protection sociale afin de maintenir la stabilité de son état de santé. L'évaluation de sa situation conduit à la conclusion d'une impossibilité pour elle (à court ou à moyen terme) de vivre par ses propres moyens dans la communauté avec les services de soutien existants. Deux types de suivis peuvent être offerts dans son milieu :

  • le suivi intensif (service spécialisé permettant de maintenir la personne dans son milieu de vie);
  • le suivi d'intensité variable (aide auprès de la personne à développer ses propres aptitudes afin d'accroître son autonomie).


Ouvre un lien interne dans la fenêtre courantePour accueillir des personnes ayant un trouble de santé mentale

Dépendance

La personne est suivie par un établissement public en vue de sa réadaptation relativement à un problème d'abus ou de dépendance à l'alcool, aux drogues, aux jeux de hasard, d'argent et Internet.

Ouvre un lien interne dans la fenêtre courantePour accueillir des personnes ayant une dépendance

Trouble du spectre de l'autisme

Le trouble du spectre de l'autisme représente un ensemble de troubles neurodéveloppementaux. Ceux-ci entraînent des atteintes de la communication sociale accompagnées par des comportements restreints ou répétitifs. Il existe 3 niveaux de sévérité :

  1. requérant un soutien
  2. requérant un soutien important
  3. requérant un soutien très important

Déficience intellectuelle

La déficience intellectuelle limite la personne à fonctionner au quotidien. Elle se distingue par des limitations significatives du fonctionnement intellectuel (raisonnement, résolution de problème, pensée abstraite, planification, compréhension d'idées complexes, mémorisation, attention, etc.) et du comportement adaptatif (ensemble des habiletés conceptuelles, sociales et pratiques apprises). Elle se manifeste avant l'âge de 18 ans.

Déficience physique

La déficience d'un système organique chez une personne entraînant ou étant à risque, selon toutes les probabilités, d'entraîner des incapacités significatives et persistantes reliées à l'audition, à la vision, au langage ou aux activités motrices et pour qui la réalisation ou l'exercice des rôles sociaux sont ou risquent d'être réduits. La nature des besoins de cette personne fait en sorte que celle-ci doit recourir, à un moment ou à un autre, à des services spécialisés de réadaptation et, lorsque nécessaire, à des services de soutien à sa participation sociale.

Soutien à l'autonomie de la personne âgées

La personne âgée à risque de perte d'autonomie présente un état d'équilibre douteux (entre la bonne santé et la maladie, l'autonomie et la perte d'autonomie, l'existence de ressources et l'absence de ressource, l'existence d'un entourage et l'absence d'un entourage). La personne âgée en perte d'autonomie démontre des incapacités significatives et persistantes en raison de problèmes de santé liés au vieillissement ou de maladies chroniques. Ce n'est pas tant la nature des incapacités qui détermine la perte d'autonomie que leur simultanéité, leur intensité, leur durée, les répercussions fonctionnelles ainsi que la perception qu'a la personne de ses propres capacités d'adaptation.

Ouvre un lien interne dans la fenêtre courantePour accueillir des personnes âgées

Vous souhaitez ouvrir une résidence d'accueil?

Ouvrir une ressource d'hébergement