Aller au menu principal
Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.
Accueil  >  Santé publique  >  Statistiques et analyses  >  Portraits de santé  >  Bref regard sur la santé de la population de la région des Laurentides

Bref regard sur la santé de la population de la région des Laurentides

 

Mars 2017

Ce portrait présente les principaux éléments de l’état de santé de la population de la région des Laurentides : les facteurs de risque importants à la santé, les principaux problèmes de santé, certaines problématiques préoccupantes chez les jeunes et les inégalités de santé.

La population de la région
La population connait une forte augmentation depuis plusieurs années et compte maintenant plus de 600 000 personnes. Parmi la population, la proportion d’aînés de 65 ans ou plus Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre ne cesse d’augmenter, ceux-ci représentent maintenant 17 % de la population, alors que la proportion de jeunes Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre de moins de 18 ans se situe à 19 %.

On compte environ 5 900 naissances Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre chaque année. Près de 8 % des bébés naissent de façon prématurée Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre, ce qui peut avoir des conséquences sur leur santé tout au long de leur vie. En contrepartie, on observe une baisse à long terme de la mortalité chez les enfants de moins d’un an.

L’espérance de vie Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre à la naissance est toujours en augmentation et s’élève maintenant à 83 ans chez les femmes et 79 ans chez les hommes.

Des facteurs de risque importants à la santé
Près des trois quarts des décès sont causés par des maladies chroniques. Ces maladies de longue durée pourraient être évitées en partie par l’amélioration des habitudes de vie. Même si le tabagisme est à la baisse depuis plusieurs années, il reste encore du travail à faire :

§  Environ 23 % de la population fume la cigarette Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre;
§  Plus de 50 % de la population ne consomme pas suffisamment de fruits et légumes Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre;
§  Plus de 40 % des adultes ne sont pas suffisamment actifs Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre durant leurs loisirs;
§  Environ 24 % de la population a une consommation élevée d’alcool Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre;
§  Plus de 55 % de la population adulte est en surplus de poids Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre.

Principaux problèmes de santé
Certaines maladies chroniques touchent un nombre de plus en plus grand de personnes dans la population. Près de 25 % des adultes sont affectés par l’hypertension Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre et 7 % par le diabète Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre. Chaque année, environ 2 900 Laurentiens apprennent qu’ils ont un cancer Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre et 1 300 décès sont causés par cette maladie. Les principaux cancers sont le cancer du poumon Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre, du colon-rectum Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre, du sein Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre et de la prostate Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre.

Une personne sur 10 est affectée par un trouble mental, le plus fréquent étant les troubles d’anxiété et dépressifs Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre qui touchent environ 39 000 personnes.  Les personnes ayant des troubles mentaux sont plus souvent atteintes de maladies chroniques, sont plus à risque de vivre de la détresse et de décéder par suicide Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre. À chaque année, on observe près de 90 suicides.

Certaines problématiques préoccupantes chez les jeunes
On observe des comportements à risque pour la santé particulièrement répandus chez les élèves du secondaire de la région : 13 % fument de la cigarette Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre, 29 % prennent des drogues Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre, 64 % consomment de l’alcool Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre.

Depuis plus de 10 ans, les infections qui se transmettent lors de relations sexuelles et par le sang sont en importante progression, principalement les infections à la Chlamydia Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre et à la gonorrhée Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre. Cette augmentation affecte particulièrement les jeunes qui prennent plus de risques et n’utilisent pas toujours le condom pour se protéger.

Les inégalités de santé
À l’intérieur même de la région des Laurentides, parfois urbaine, parfois rurale, la situation des divers sous-groupes de la population peut varier en fonction du revenu Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre, de la scolarité Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre, de l’emploi Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre, du soutien social et familial (vivre seul Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre ou être monoparental Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre par exemple) et d’autres éléments. Il est reconnu que de moins bonnes conditions de vie peuvent amener une augmentation de certains problèmes de santé et même une moins bonne espérance de vie. Il est important de connaître ces inégalités qui jouent un rôle dans l’état de santé des Laurentiens.

Dernière mise à jour le : 21 mars 2017


© Gouvernement du Québec 2017