Aller au menu principal
Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.
Accueil  >  Santé publique  >  Statistiques et analyses  >  Fiches Regard Santé  >  Maladies chroniques  >  Prévalence du diabète

Prévalence du diabète

Fiche complète

 Fiche Regard Santé - Prévalence du diabète  (206 Ko) (février 2017)

Faits saillants

La prévalence du diabète demeure stable

Le nombre de personnes atteintes de diabète augmente continuellement, il atteint plus de 40 000 dans la région des Laurentides en 2014-2015. Cette augmentation est attribuable en partie à l'accroissement et au vieillissement de la population. Afin d'apprécier l'évolution du risque de la maladie, on calcule la prévalence ajustée pour l'âge qui annule l'effet du changement dans la structure d'âge de la population. Or, on remarque que depuis 2010-2011 la prévalence du diabète ajustée pour l'âge demeure stable dans la région. On observe qu'à compter de 2007-2008, la prévalence régionale est devenue significativement inférieure à celle de la province.

La prévalence du diabète varie entre les territoires allant de 4,20 % dans le RLS des Pays-d'en-Haut à 7,71 % dans le RLS d'Argenteuil en 2014-2015. Dans le cas du RLS d'Argenteuil, la prévalence continue d'augmenter davantage qu'ailleurs dans la région. La fréquence de consultation d'un médecin et les pratiques de dépistage pourraient expliquer en partie les différences dans les tendances des territoires.

Prévalence du diabète plus élevée chez les hommes que chez les femmes

Les hommes de 20 ans ou plus présentent des prévalences plus élevées que les femmes du même âge, et ce, peu importe le territoire. La prévalence du diabète de la région des Laurentides est inférieure à celle du Québec, tant pour les hommes que pour les femmes.

On retrouve dans les RLS d'Argenteuil et de Rivière-du-Nord─Mirabel-Nord des prévalences plus élevées que celles de la région, à la fois chez les hommes et chez les femmes. Le RLS d'Antoine-Labelle présente pour sa part une prévalence supérieure uniquement chez les femmes contrairement au RLS de Deux-Montagnes─Mirabel-Sud où nous observons une prévalence significativement plus élevée chez les hommes seulement. En contrepartie, les prévalences sont significativement plus faibles que celles de la région, à la fois chez les hommes et chez les femmes pour les RLS des Pays-d'en-Haut et des Laurentides. Le RLS de Thérèse-De Blainville présente toutefois une prévalence significativement plus faible seulement chez les femmes.

La prévalence du diabète est stable depuis 2009-2010 chez les femmes, alors que la prévalence a continué d'augmenter jusqu'en 2011-2012 chez les hommes et s'est stabilisée depuis.

Augmentation de la prévalence avec l'âge

La prévalence du diabète augmente considérablement avec l'avancée en âge, passant de 0,26 % chez les 1 à 19 ans à 22,64 % chez les 65 ans ou plus.

En 2014-2015, on observe des prévalences dans la région des Laurentides légèrement inférieures à celles du Québec pour les 45 à 64 ans (8,52 % comparé à 9,62 %) et les 65 ans ou plus (22,64 % comparé à 24,32 %).

La prévalence est en très légère hausse dans tous les groupes d''âge sauf chez les 20 à 44 ans où l'on observe une très petite baisse lors des deux dernières périodes observées.

Dernière mise à jour le : 21 février 2017


© Gouvernement du Québec 2017