Aller au menu principal
Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.
Accueil  >  Santé publique  >  Statistiques et analyses  >  Fiches Regard Santé  >  Habitudes de vie et comportements  >  Population ayant une fréquence d'activité physique de loisir ou de transport d'au moins 3 jours par semaine

Population ayant une fréquence d'activité physique de loisir ou de transport d'au moins 3 jours par semaine

Fiche complète

 Fiche Regard Santé - Population ayant une fréquence d'activité physique de loisir ou de transport d'au moins 3 jours par semaine (513 Ko) (février 2017)

Faits saillants

La région se compare au Québec en activité physique de loisir mais pas pour le transport actif

On observe que dans la région comme au Québec, 40 % de la population est active dans ses loisirs au moins 3 jours par semaine. Toutefois, cette proportion n'est que de 20 % pour le transport actif dans la région et est significativement inférieure à celle du Québec.

L'impact de régions urbaines comme Montréal dans la moyenne nationale peut par contre jouer en défaveur de la région des Laurentides, où le transport actif est moins bien établi vu la diversité urbaine et rurale de ses territoires locaux.

Le RLS des Pays-d'en-Haut se démarque de la région par ses proportions supérieures de personnes pratiquant une activité physique de loisir et également de transport 3 jours par semaine ou plus. On observe aussi un écart avec la région dans le RLS des Laurentides pour ce qui est du transport actif.

La région se positionne défavorablement par rapport au Québec pour tous les groupes d'âge

Chez les jeunes, autant que chez les adultes et les aînés de la région, on observe des proportions plus faibles de personnes ayant une fréquence d'activité physique de transport d'au moins 3 jours par semaine en comparaison à la province. D'autre part, les jeunes de la région et du Québec sont plus nombreux en proportion que les autres groupes d'âge à pratiquer une activité physique de transport au moins 3 jours par semaine.

Lorsqu'on analyse l'activité physique de loisir par groupe d'âge (données non présentées), on observe seulement une proportion plus faible chez les personnes de 45 à 64 ans de la région comparativement à celles du Québec. De plus, les proportions sont réparties relativement également entre les groupes d'âge, de sorte que les jeunes ne se distinguent pas en activité physique de loisir.

Dernière mise à jour le : 20 février 2017


© Gouvernement du Québec 2017