Aller au menu principal
Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.
Accueil  >  Santé publique  >  Statistiques et analyses  >  Fiches Regard Santé  >  Habitudes de vie et comportements  >  Population atteignant le niveau minimal recommandé d'activité physique de loisir et de transport

Population atteignant le niveau minimal recommandé d'activité physique de loisir et de transport

Fiche complète

 Fiche Regard Santé - Population atteignant le niveau minimal recommandé d'activité physique de loisir et de transport  (679 Ko) (février 2017)

Faits saillants

50 % de la population atteint le niveau minimal recommandé d'activité physique de loisir et de transport

Dans la région comme au Québec, 50 % de la population est considérée active ou moyennement active et atteint la recommandation minimale en matière d'activité physique de loisir et de transport.

La plupart des territoires locaux présentent des proportions comparables à celles de la région. Toutefois, on constate l'apport plus marqué du transport actif dans les RLS des Laurentides et des Pays-d'en-Haut. Ces RLS se distinguent de la région par leurs proportions plus élevées de personnes atteignant le niveau minimal recommandé d'activité physique de loisir et de transport.

En ce qui a trait à la différenciation selon le sexe (données non présentées), les hommes et les femmes présentent des proportions comparables autant dans la région qu'au Québec.

La pratique d'activité physique diminue avec l'âge

Autant dans la région que dans l'ensemble du Québec, la proportion de personnes atteignant la recommandation en matière d'activité physique diminue avec l'âge. Il s'agit d'un peu plus de 60 % des jeunes de 15 à 24 ans qui atteignent la recommandation minimale dans leur pratique d'activité physique de loisir et de transport. Cette proportion baisse graduellement avec l'âge et représentera environ 40 % des personnes de 65 ans ou plus.

À noter que dans cette enquête, le niveau d'activité physique habituellement recommandé pour les adultes (18 ans et plus) est également appliqué aux jeunes de 15 à 17 ans. Il existe une recommandation spécifique aux jeunes de moins de 17 ans. Cette dernière représente l'équivalent d'environ 60 minutes par jour d'activité physique alors que chez les adultes, il s'agit plutôt de 150 minutes par semaine.

La pratique d'activité physique est liée à la défavorisation matérielle

Dans la région des Laurentides, la proportion de personnes atteignant le niveau minimal recommandé d'activité physique de loisir et de transport est plus importante dans les secteurs ayant les conditions matérielles les plus favorables comparativement aux secteurs les plus défavorisés.

Dernière mise à jour le : 20 février 2017


© Gouvernement du Québec 2017