Aller au menu principal
Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.
Accueil  >  Santé publique  >  Statistiques et analyses  >  Fiches Regard Santé  >  Habitudes de vie et comportements  >  Niveau d'activité physique de loisir chez les adultes

Niveau d'activité physique de loisir chez les adultes

Fiche complète

 Fiche Regard Santé - Niveau d'activité physique de loisir chez les adultes  (575 Ko) (mai 2016)

Faits saillants

Une proportion importante de la population devrait viser à augmenter son niveau d'activité physique

En 2013-2014, on estimait qu'environ 37 % des adultes étaient actifs durant leurs loisirs, alors que 24 % étaient sédentaires dans la région des Laurentides. La répartition est comparable au Québec. Les personnes considérées peu actives et sédentaires retireraient des bénéfices appréciables pour leur santé à augmenter leur niveau d'activité physique ne serait-ce qu'un peu.

Le graphique illustre des tendances qui fluctuent légèrement d'un cycle à l'autre pour la région. Toutefois au Québec, on note une légère tendance à la hausse des actifs depuis 2009-2010 ainsi qu'une tendance à la baisse des sédentaires (données non présentées).

Des proportions comparables d'hommes et de femmes actifs durant leurs loisirs

En 2013-2014, on observe environ 40 % d'hommes et de femmes actifs durant leurs loisirs au Québec. Bien que l'écart semble plus important entre les hommes et les femmes dans la région des Laurentides, l'enquête n'a pu confirmer d'écart significatif.

Les hommes seraient plus sédentaires durant leurs loisirs

En 2013-2014, on observe un écart significatif entre la proportion d'hommes et de femmes sédentaires durant leurs loisirs au Québec (25,1 % comparé à 21,6 %). L'écart entre les deux sexes tend à s'accentuer. On observe les mêmes constats dans la région.

Pas d'écarts significatifs entre les territoires

Malgré des écarts apparents entre la proportion d'adultes sédentaires des différents RLS, il n'y a pas de différence statistiquement significative entre les RLS et la région. Il s'agit d'estimations pouvant contenir une marge d'erreur importante. Il peut être utile de se référer à la donnée régionale généralement plus précise et moins sujette aux variations.

Dernière mise à jour le : 06 mai 2016


© Gouvernement du Québec 2017