Aller au menu principal
Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.
Accueil  >  Santé publique  >  Statistiques et analyses  >  Fiches Regard Santé  >  État de santé globale  >  Espérance de vie à la naissance

Espérance de vie à la naissance

Fiche complète

 Fiche Regard Santé - Espérance de vie à la naissance  (517 Ko) (Avril 2015)

Faits saillants

Hausse constante de l'espérance de vie

Bien que la région des Laurentides conserve depuis 1990-1994 une espérance de vie inférieure au reste du Québec, elle suit une tendance à la hausse similaire à la province.

Pour la période 2007-2011, des écarts marqués existent entre les territoires passant d'une espérance de vie de 82 années pour le RLS des Pays-d'en-Haut à 78,9 ans pour le RLS d'Argenteuil. Les territoires de RLS des Pays-d'en-Haut et de Thérèse-De Blainville ont une espérance de vie significativement supérieure à celle de la région. Notons qu'il s'agit des deux territoires qui connaissent les situations socioéconomiques les plus favorables de la région (données non présentées). Pour leur part, les territoires de RLS de la Rivière-du-Nord - Mirabel-Nord, d'Antoine-Labelle et d'Argenteuil ont une espérance de vie significativement inférieure à celle de la région.

Une augmentation plus marquée chez les hommes

L'espérance de vie chez les femmes de la région demeure supérieure à celle des hommes, mais croît plus lentement. Pour la période 1990-1994 à 2005-2009, l'espérance de vie des hommes a augmenté de 4,6 années comparativement à 2,0 années pour les femmes.

Pour la période 2007-2011 et les précédentes, l'espérance de vie des hommes et des femmes est inférieure dans la région comparée à celle qu'on retrouve pour l'ensemble du Québec.

Pour les territoires de RLS, on observe généralement les mêmes constats chez les hommes et les femmes lorsqu'on compare les espérances de vie des territoires de RLS à celles de la région. Toutefois, le RLS de Deux-Montagnes - Mirabel-Sud fait exception. L'espérance de vie des hommes de ce territoire est significativement inférieure à celle de la région, alors que celle des femmes est comparable à la région.

Dernière mise à jour le : 13 avril 2015


© Gouvernement du Québec 2017