Aller au menu principal
Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.
Accueil  >  Santé publique  >  Statistiques et analyses  >  Fiches Regard Santé  >  Environnement social (adaptation sociale)  >  Population ayant un faible sentiment d'appartenance

Population ayant un faible sentiment d'appartenance

Fiche complète

 Fiche Regard Santé - Population ayant un faible sentiment d'appartenance  (539 Ko) (mai 2016)

Faits saillants

La population de la région des Laurentides a un moins grand sentiment d'appartenance

En 2013-2014, la proportion de la population de la région des Laurentides avec un faible sentiment d'appartenance est significativement plus élevée (49,0 %) que celle de la province (42,0 %). Cette situation est comparable à celle relevée lors des trois cycles d'enquêtes précédents.

À noter que pour la période 2013-2014, autant au niveau du Québec que de la région, les données ne démontrent aucune différence entre les proportions chez les femmes et chez les hommes (données non présentées).

Différence entre le sud et le reste de la région

Le graphique nous montre qu'en 2007-2008, le sentiment d'appartenance se distingue entre les RLS du nord de la région et ceux du sud. Le faible sentiment d'appartenance est plus fréquent dans les trois RLS du sud de la région, plus urbanisés, que dans ceux du nord.

Les données par territoire de RLS donnent un ordre de grandeur de cette perception. Il s'agit d'estimations pouvant contenir une marge d'erreur importante. Il peut être utile de se référer à la donnée régionale, plus précise et moins sujette aux variations. Le graphique donne un aperçu de l'étendue possible des estimations.

Dernière mise à jour le : 06 mai 2016


© Gouvernement du Québec 2017