Aller au menu principal
Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.
Accueil  >  Santé publique  >  Statistiques et analyses  >  Fiches Regard Santé  >  Dimension socioéconomique  >  Population selon le plus haut niveau de scolarité

Population selon le plus haut niveau de scolarité

Fiche complète

 Fiche Regard Santé - Population selon le plus haut niveau de scolarité (458 Ko) (décembre 2015)

Faits saillants

La proportion de la population ayant un grade universitaire varie largement selon les territoires

La proportion de la population ayant un diplôme d'études secondaire ou postsecondaire, mais non universitaire est plus élevée dans la région que pour le Québec. À l'inverse, la proportion de détenteurs d'un grade universitaire est plus faible pour la région.

Pour les territoires de RLS, les variations dans la répartition entre les niveaux de diplôme sont plus importantes pour la catégorie des diplômés universitaires. Les variations sont moindres pour les autres niveaux de scolarité. La proportion de gradués universitaires est supérieure à celle de la région dans Pays-d'en-Haut et Thérèse-De Blainville. Les autres niveaux de scolarité y sont légèrement plus faibles. La diplomation universitaire est moins élevée que l'ensemble de la région dans Antoine-Labelle, Argenteuil et Rivière-du-Nord - Mirabel-Nord.

Des écarts notables dans la région de la proportion de population sans diplôme d'études secondaires

La proportion de population de 25 à 64 ans sans diplôme d'études secondaires (DES) est légèrement plus grande dans la région que pour le Québec (16,1 % comparé à 14,8 %).

Cette proportion varie de façon substantielle entre les territoires de RLS, allant de 10,1 % dans Pays-d'en-Haut à 26,4 % dans Antoine-Labelle. Argenteuil présente aussi une proportion nettement plus élevée que la région, à 23,8 %.

Pour tous les territoires, une plus grande part d'hommes que de femmes n'ont pas de DES.

 

Dernière mise à jour le : 15 janvier 2016


© Gouvernement du Québec 2017