Aller au menu principal
Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.
Accueil  >  Santé publique  >  Statistiques et analyses  >  Fiches Regard Santé  >  Dimension socioéconomique  >  Ménages consacrant 30% ou plus des revenus au logement

Ménages consacrant 30% ou plus des revenus au logement

Fiche complète

 Fiche Regard Santé - Ménages consacrant 30% ou plus des revenus au logement  (297 Ko) (décembre 2015)

Faits saillants

Plus du tiers des ménages locataires consacrent 30 % ou plus de leurs revenus aux dépenses de logement

Les proportions de ménages locataires et propriétaires de la région qui consacrent une part de plus de 30 % ou plus de leur revenu au logement sont légèrement plus élevées dans la région que pour le Québec. Dans tous les territoires, la proportion de ménages à avoir des dépenses de logement élevées est nettement plus importante chez les locataires que chez les propriétaires.

Les territoires de Thérèse-De Blainville et Argenteuil ont des proportions inférieures à la proportion régionale chez les locataires. Tant pour les propriétaires que les locataires, les proportions les plus élevées se retrouvent dans les trois territoires les plus au nord : Antoine-Labelle, le territoire où le revenu moyen est le plus faible de la région; Pays-d'en-Haut et Les Laurentides, deux territoires caractérisés par une importante population saisonnière reliée au secteur récréotouristique. Or, la présence de nombreuses résidences secondaires peut avoir une incidence à la hausse sur le marché immobilier.

En nombres absolus, on retrouve le plus de ménages consacrant plus de 30 % de leurs revenus au logement dans Rivière-du-Nord-Mirabel-Nord (7 983 ménages locataires et 6 937 ménages propriétaires). Thérèse-De Blainville suit de près pour le nombre de ménages propriétaires dans cette situation, avec 6 245 (données non présentées dans le tableau).

Dernière mise à jour le : 03 octobre 2016


© Gouvernement du Québec 2017