Aller au menu principal
Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.
Accueil  >  Santé publique  >  Statistiques et analyses  >  Fiches Regard Santé  >  Dimension sociodémographique  >  Indicateurs sociodémographiques du recensement 2006  >  Population ayant déménagé l'année précédente

Population ayant déménagé l'année précédente

Fiche complète

 Fiche Regard Santé - Population ayant déménagé un an auparavant  (264 Ko) (novembre 2011)

Faits saillants

Beaucoup de nouveaux venus dans les communautés de la région

Résultant en partie d'un fort accroissement migratoire, 7,8 % de la population de la région habitait une autre ville l’année précédente, comparativement à 5,2 % pour l’ensemble du Québec. Plus du quart (26,7 %) de la population régionale habitait une autre ville 5 ans plus tôt, comparativement à 17,6 % pour le Québec (données non présentées).

Les territoires des Pays-d'en-Haut et des Laurentides ont connu la plus grande mobilité, dépassant largement la proportion régionale avec, respectivement, des proportions de 10,0% et 8,7% de leur population. En 2001 et 2006, les RLS d'Antoine-Labelle et d'Argenteuil se démarquent par des proportions plus faibles que la région mais néanmoins supérieures au Québec.

Tant dans la région qu'au Québec, le graphique démontre une tendance légèrement à la baisse entre 2001 et 2006.

Dernière mise à jour le : 12 janvier 2016


© Gouvernement du Québec 2017