Aller au menu principal
Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.
Accueil  >  Santé publique  >  Environnement  >  Herbe à poux

Herbe à poux

L’herbe à poux, ou Ambrosia artemisiifolia, est une plante très répandue et facile à reconnaître. Le pollen de l’herbe à poux est le principal allergène responsable de la rhinite allergique saisonnière ou rhume des foins.

La plante
Cette plante croît de mai à septembre et meurt aux premiers gels de l’automne. L’herbe à poux bénéficie des changements climatiques. Sa distribution géographique et sa période de libération des pollens augmentent depuis une trentaine d’années. Au sud du Québec, par exemple, la période de pollinisation est passée de 42 jours à 63 jours au cours des dernières années. Dans les Laurentides, on retrouve cette plante surtout dans la partie sud-ouest de la région, mais elle se répand rapidement vers le nord.

Ses effets sur la santé
En 2008, dans  La rhinite allergique au Québec (969 Ko), 18 % de la population des Laurentides rapportaient des symptômes de rhinite allergique et 9 % avaient reçu un diagnostic d’allergie à l’herbe à poux.

Les manifestations allergiques associées à l’herbe à poux ont un impact important sur la qualité de vie des personnes atteintes.

 

Cette allergie peut causer de l’absentéisme, une baisse de productivité au travail et influer négativement sur les performances scolaires. Lorsque la maladie n’est pas contrôlée, les personnes atteintes sont aussi plus sujettes à éprouver des troubles du sommeil, de la fatigue, de l’irritabilité et même des symptômes dépressifs. 


Dernière mise à jour le : 08 août 2013


© Gouvernement du Québec 2017