Aller au menu principal
Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.
Accueil  >  Santé publique  >  Environnement  >  Eau potable

Eau potable

L'eau potable et votre santé

Afin de protéger la santé de la population, l’eau potable doit respecter les normes du Règlement sur la qualité de l’eau potable. La règlementation en vigueur au Québec exige que les municipalités et les propriétaires de réseaux effectuent des prélèvements réguliers de l’eau potable, devant être analysés par des laboratoires accrédités. Ces suivis sont surveillés par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques (MDDELCC) en partenariat avec la Direction de santé publique.

En présence de micro-organismes pathogènes (coliformes fécaux, Escherichia coli) un avis d’ébullition doit être émis à la population concernée. Plusieurs contaminants microbiologiques et chimiques sont  analysés, à des fréquences différentes, et selon les cas, des restrictions d’usages, des avis de non-consommation et même des avis de non-utilisation peuvent être émis à la population.

Puits privés 

Une eau sans goût, ni odeur, ni couleur, ne signifie pas nécessairement qu’elle est sans risque pour la santé. La plupart du temps, une contamination, qu’elle soit microbiologique ou chimique, ne change pas l’aspect de l’eau.

Il est recommandé pour les propriétaires de puits privés d’effectuer l’analyse de leur eau potable deux fois par année, soit au printemps et à l’automne ou lorsque l’eau potable change d’aspect (couleur, goût, odeur).

La présence de contaminants microbiologiques (virus, bactéries, parasites) ou de contaminants chimiques peut ou non représenter des risques à la santé, et selon le cas, exiger des correctifs aux installations.

Liens pertinents :

Dernière mise à jour le : 21 mai 2014


© Gouvernement du Québec 2017