Les chauves-souris

Les chauves-souris sont des créatures volantes qui vivent la nuit et qui sont à peine plus grosses qu'une souris.

Lorsqu'elles envahissent des bâtiments et des maisons, les chauves-souris sont des nuisances qui peuvent avoir des effets sur la santé, que ce soit en raison des risques de morsure, des parasites qu'elles transportent, ou encore des émanations qui se dégagent de leurs excréments.

Les chauves-souris peuvent transmettre la rage

La rage est une maladie potentiellement mortelle pour les humains qui se transmet par une morsure ou un coup de griffe ou par contact avec de la salive ou des tissus corporels. Selon la littérature, 5 à 15 % des chauves-souris seraient atteintes de la rage.

Les chauves-souris peuvent aussi transmettre l'histoplasmose

L’histoplasmose est une maladie que les humains peuvent contracter en inhalant les poussières qui émanent des excréments en décomposition des chauves-souris. Dans la plupart des cas, l'infection ne présente aucun symptôme ou elle se manifeste par une maladie respiratoire sans grave conséquence. Mais parfois, l’infection peut être grave, voire mortelle.

En raison de ces risques, il est recommandé d’exterminer les chauves-souris qui pourraient avoir élu domicile dans votre maison.

Comment confirmer la présence de chauves-souris dans une maison?

Pour savoir si des chauves-souris nichent dans un bâtiment, inspectez chaque façade avant la tombée de la nuit lorsqu'elles quittent leur aire de repos, ou à l'aube, lorsqu'elles reviennent.

Une surveillance d'une heure devrait suffire pour trouver les points d'entrée et de sortie. Comme les chauves-souris sont des créatures actives la nuit, elles ne quitteront pas leur aire de repos le jour puisqu'elles seraient exposées à une lumière vive. Elles ne sortiront pas non plus lors des journées de pluie. Il faut donc choisir une journée de beau temps, à l’aube ou la brunante, pour la surveillance des points d’entrée et de sortie.

Les chauves-souris reviennent au même endroit chaque année pour s’abriter et se reproduire, et retournent ensuite dans leur lieu d’hibernation pour l’hiver. Elles emménagent dans leur habitat d’été entre le 15 et le 20 mai et repartent habituellement vers le 15 octobre pour le lieu d’hibernation. Certaines chauves-souris pourraient toutefois décider d’hiberner dans l’habitat d’été pour l’hiver si la température ne descend pas sous 4°C.

Comment se débarraser des chauves-souris?

Dans la maison
Que faire lorsqu’une chauve-souris entre par mégarde dans votre maison par une fenêtre, une porte ou une cheminée inutilisée?

  • S’il n’y a aucun contact direct avec une personne et aucune présence d’animaux domestiques, relâchez la chauve-souris à l’extérieur.
  • Le soir venu, lorsqu’elles prennent leur envol, ouvrez portes et fenêtres afin de les diriger vers l’extérieur.
  • Les chauves-souris se reposent généralement le jour, il est alors plus facile de procéder à la capture.
  • Pour éviter l’entrée de chauve-souris, vérifiez bien l’étanchéité des moustiquaires, car elles peuvent passer dans un trou de ½ pouce (1,2 cm).

S’il y a eu contact, ou que vous pensez qu’il y aurait pu avoir contact avec une personne, procédez à la capture en toute sécurité, en prenant soin de ne pas abîmer la tête de l’animal car c’est à ce niveau qu’une analyse sera pratiquée.

  • Conservez l’animal emprisonné dans un contenant rigide au congélateur.
  • Avisez le service Info-Santé (8-1-1) pour la suite des procédures.

Dans la structure d’un bâtiment (grenier, entre-toit, etc.)
Il est plus facile de déloger une nouvelle colonie de chauves-souris qu'une colonie qui est établie depuis longtemps. Lorsque votre maison est infestée par des chauves-souris, envisagez d'utiliser plusieurs méthodes. La meilleure période pour lutter contre les chauves-souris est le printemps, avant leur retour, ou à l'automne, lorsqu'elles quittent leur gîte pour la saison.

  • Fixez un filet de protection contre les oiseaux par-dessus les points d'entrée avec des agrafes ou du ruban adhésif, en laissant pendre librement la partie inférieure du filet à une dizaine de centimètres du bâtiment. Cet espace permettra aux chauves-souris de ramper sous le filet et de quitter l’habitation, tout en les empêchant de revenir.
  • Surveillez votre maison pendant plusieurs jours à la tombée de la nuit afin de vérifier si les chauves-souris n'ont pas trouvé une autre voie d'accès. Lorsque vous ne voyez plus de chauves-souris, quittez le bâtiment, retirez le filet et scellez les trous.
  • Comme les chauves-souris cherchent à éviter la lumière du jour, le fait d'éclairer la zone infestée peut les déloger. Cette méthode serait particulièrement efficace si elle est appliquée peu après leur retour, au printemps, après avoir hiverné.
  • Si vous avez réussi à déloger les chauves-souris de votre maison, le meilleur moyen de les tenir à l'écart consiste à sceller toutes les voies d'accès possibles, comme les espaces entre les avant-toits, les conduites électriques et les orifices autour de la cheminée et des fenêtres. N'oubliez pas qu’un trou de ½ pouce est suffisant afin que l’animal puisse entrer. Les évents  qui doivent être maintenus ouverts peuvent être protégés à l'aide d'un grillage fin. Les plus grandes ouvertures peuvent être scellées avec un produit de calfeutrage de grande qualité, une feuille de métal ou une moustiquaire. Contrairement aux rongeurs, les chauves-souris ne vont pas se frayer un passage avec leurs dents, elles vont plutôt écarter les obstacles qui ne sont pas fixes.

Utilisation de produits chimiques

Aucun pesticide n'est homologué au Canada pour lutter contre les chauves-souris.

Les firmes d’exterminateurs peuvent utiliser des techniques de fumigation pour faire fuir les chauves-souris. Assurez-vous de faire affaire avec un exterminateur qualifié. Pour connaître les adresses des exterminateurs membres œuvrant dans votre localité, vous pouvez communiquer avec l’Association québécoise de la gestion parasitaire en composant le 1 800 663-2730.

Comment faire le nettoyage des excréments de chauves-souris?

Lors de leur décomposition, les excréments de chauve-souris peuvent se propager en petites particules dans l’air et entraîner des effets sur la santé des personnes qui les respirent. C’est pourquoi il est nécessaire de prendre certaines précautions lors de leur nettoyage.

Lorsqu’il y a des excréments de chauves-souris dans une maison, il faut d’abord évaluer l’étendue des travaux à faire. Dans tous les cas, il ne faut pas balayer, ni passer l’aspirateur ou bouger les excréments avant de les avoir humidifiés (mouillés). Cela évite de respirer les excréments qui seraient mis en suspension dans l’air et de contaminer les autres pièces de la maison.

Petites quantités

Pour les petites quantités d’excréments, la procédure recommandée est la suivante :

  • Portez des gants de caoutchouc (de cuisine). N'utilisez pas de gants de latex.
  • Humidifiez les excréments avec de l’eau à l’aide d’un vaporisateur (pas de jet d’eau puissant).
  • Nettoyez les excréments à l’eau savonneuse au moyen d’une vadrouille ou d’un chiffon.
  • Désinfectez les surfaces touchées avec une solution d’eau de javel diluée (1 partie d’eau de javel domestique pour 9 parties d’eau). Laisser agir 10 minutes avant de rincer et d’essuyer.
  • Placez les matériaux contaminés dans des sacs de plastique et fermer hermétiquement les sacs. Les sacs peuvent être déposés avec les ordures ordinaires.
  • Enlevez les gants et lavez-vous soigneusement les mains à l’eau et au savon.
  • Jetez si possible la vadrouille ou le chiffon ayant servi au nettoyage. Si ce n’est pas possible de les jeter, les nettoyer à l’eau chaude savonneuse puis les désinfecter avec une solution d’eau de javel diluée (1 partie d’eau de javel domestique pour 9 parties d’eau). Laisser agir 10 minutes avant de rincer et d’essuyer.

Grandes quantités ou endroits inaccessibles

Si vous constatez que la quantité d’excréments est très importante ou que de nombreux endroits contaminés sont inaccessibles, il est nettement préférable de faire appel à des spécialistes en décontamination car la procédure à suivre est lourde et complexe.

Certains exterminateurs offrent le service de nettoyage et de désinfection. Un exterminateur expérimenté connaîtra bien les procédures de décontamination et de confinement lors de l’enlèvement d’excréments de chauves-souris. Pour connaître les adresses des exterminateurs membres œuvrant dans votre localité, vous pouvez communiquer avec l’Association québécoise de la gestion parasitaire en composant le 1 800 663-2730.

S’il n’est pas possible de faire appel à des spécialistes, voici la procédure à suivre pour effectuer soi-même le nettoyage dans les endroits qui sont accessibles. La première étape est d’interdire l’accès à l’endroit contaminé jusqu’à ce qu’il soit nettoyé.

Mesures de protection personnelle

Avant de commencer les travaux de nettoyage et de décontamination, il est important de vous munir d’équipements appropriés pour votre protection personnelle (que vous pourrez trouver dans les quincailleries).

  • Masque de protection respiratoire (quart, demi ou complet) à filtres à particules de classe N-100 (haute efficacité) approuvé par le NIOSH. Ces masques filtrent l’air en retenant les particules de poussières et les bioaérosols dangereux qui pourraient pénétrer dans les poumons. Ils doivent toujours être bien ajustés pour être efficaces.
  • Lunettes de sécurité ou visière.
  • Combinaison jetable (exemple : Tyvek®).
  • Couvre-chaussures jetables ou bottes de caoutchouc.
  • Gants imperméables jetables.

Mesures de confinement des lieux

  • S’il y a lieu, fermez le système de ventilation et de chauffage et scellez les grilles de retour et de sortie d’air avec des bâches en plastique avant de commencer le nettoyage.
  • Confinez l’endroit à décontaminer afin de ne pas disperser les poussières et les bioaérosols dans le reste de la maison. Utiliser une pellicule de polyéthylène résistante et de la bande adhésive à conduit (duct tape) pour sceller toutes les ouvertures.

Procédure de nettoyage et de décontamination

Ces mesures visent à limiter la mise en suspension des poussières et des bioaérosols lors du nettoyage et de la décontamination.

  • Enlevez, sans les secouer, tous les matériaux souillés ou contaminés. Les déposer dans un sac double de plastique résistant et les transporter dans un conteneur à l’extérieur.
  • Humidifiez les accumulations de déjections séchées sur toutes les surfaces dures permanentes. Utilisez un vaporisateur seulement (pas de jet d’eau puissant).
  • Ramassez les déjections avec une pelle et les déposer dans des sacs de plastique. Humidifiez l’extérieur des sacs. Dans le cas de faibles accumulations, un aspirateur industriel muni d’un filtre à haute efficacité (HEPA) pourrait être utilisé (ne pas utiliser un aspirateur domestique).
  • Après le nettoyage, effectuez la désinfection de toutes les surfaces dures avec une solution d’eau de javel (dilution de 1 partie d’eau de javel dans 9 parties d’eau). Laissez agir 30 minutes avant de rincer et d’essuyer.

Lors du nettoyage et de la désinfection, il est important de contrôler la quantité d’eau utilisée pour ne pas détremper les matériaux car cela pourrait favoriser la croissance des moisissures.

Après le nettoyage et la décontamination des lieux

  • Enlevez d’abord la combinaison jetable, les couvre-chaussures et les gants.
  • Le masque de protection respiratoire ne doit être enlevé qu’à la toute fin.
  • Jetez les équipements de protection dans un sac de plastique.
  • Les filtres du masque et de la balayeuse doivent être jetés.
  • Si le masque n’est pas jetable, il doit être désinfecté selon la méthode recommandée du fabricant.
  • L’aspirateur industriel et ses composantes devront être nettoyés puis désinfectés dans une solution d’eau de javel (dilution de 1 partie d’eau de javel dans 9 parties d’eau) avant toute utilisation subséquente.
  • S’il y a lieu, faites nettoyer le système de ventilation par une firme spécialisée.

Comment capturer une chauve-souris de façon sécuritaire

Pour savoir comment capturer une chauve-souris de façon sécuritaire, consultez le dépliant suivant:

/typo3conf/l10n/fr/rtehtmlarea/Resources/Private/Language/fr.locallang_accessibilityicons.xlf:external_link_new_window_altText«Attention… une chauve-souris ! Et si elle avait la rage…»