Aller au menu principal
Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.
Accueil  >  Nouvelle

Programme d’entraînement physique à la suite d’un infarctus ou d’un AVC : L’Hôpital de Saint-Eustache et le Centre sportif Saint-Eustache font équipe!


M. Marc-André Gagnon, directeur du conditionnement physique; M. Marc Frenette, cardiologue; M. Charles Ménard, kinésiologue; Mme Nathalie Comtois, gestionnaire du service de cardiologie; Mme Mélanie Laporte, kinésiologue et Mme Francoise Charchar, infirmière praticienne en cardiologie.

Sous l'oeil attentif de M. Charles Ménard, kinésiologue, M. Pierre Lavoie profite des installations et des conseils qui lui sont prodigués.

Le premier groupe formé depuis décembre : (de gauche à droite) Mme Mélanie Laporte, kinésiologue; Mme Francoise Charchar, infirmière praticienne en cardiologie; M. Jocelyn Charest; M. Jean-Robert Brais; M. Jacques Landry; M. Clément Hogues; M. Lucien Denis; M. Pierre Lavoie; Mme Huguette Bélisle et M. Charles Ménard, kinésiologue.

Mme Francoise Charchar, infirmière praticienne en cardiologie apprécie le travail des kinésiologues du Centre Sportif St-Eustache, M. Charles Ménard et Mme Mélanie Laporte. Ils encouragent M. Jacques Landry, Mme Huguette Bélisle et M. Pierre Lavoie à reprendre progressivement leurs activités.

29 février 2016

Grâce à la collaboration entre l’Hôpital de Saint-Eustache et le Centre sportif Saint-Eustache, un tout nouveau service a vu le jour en décembre dernier pour les personnes ayant subi un infarctus ou un accident vasculaire cérébral (AVC). Il s’agit d’un programme d’entraînement physique visant la réadaptation cardiaque, soutenu par l’équipe de cardiologie de l’Hôpital de Saint-Eustache et mis en application par les kinésiologues du Centre sportif Saint-Eustache.

L’idée d’offrir ce type de programme est une initiative de Mme Françoise Charchar, infirmière praticienne spécialisée en cardiologie de l’Hôpital Saint-Eustache. Des démarches ont donc été entreprises avec le Centre sportif Saint-Eustache afin d’avoir accès à leurs installations et équipements (vélo stationnaire, tapis roulant, vestiaire, etc.). Le projet a rapidement été accepté par M. Jean-Guy Mathers, président de l’entreprise.

Dr Marc Frenette, cardiologue, est ravi de l’implication sociale de ce partenaire. « La maladie cardiovasculaire figure parmi les causes de décès les plus fréquentes, et ce, malgré les traitements médicaux et les nouvelles technologies. Le programme de réadaptation cardiaque est un outil indispensable à offrir aux personnes ayant subi un évènement cardiaque tel qu’un infarctus ou un AVC », a-t-il déclaré.

L’activité physique et la cessation tabagique sont des facteurs qui contribuent à diminuer les risques de récidive pour ces personnes. En effet, il a été démontré que l’activité physique diminue le taux de mortalité de 25 % pour les patients atteints de maladies cardiovasculaires et que la cessation tabagique diminue les risques de 35 %.

Dans le cadre de ce projet, les kinésiologues du Centre sportif Saint-Eustache ont été formés à l’Institut de cardiologie de Montréal et supervisent les personnes référées pendant 12 semaines à raison de deux fois par semaine. Le programme est offert sans frais pour les usagers référés par l’équipe de cardiologie.

Des critères précis ont été déterminés afin de soutenir la reprise des activités pour les patients. Par ailleurs, les kinésiologues peuvent en tout temps compter sur le soutien de l’équipe de cardiologie de l’Hôpital Saint-Eustache.

Soulignons que, depuis décembre dernier, dix patients sont soutenus par l’équipe du Centre sportif Saint-Eustache. « Nous souhaitons que les patients apprécient le programme et qu’ils intègrent l’activité physique dans leur vie, au-delà des 12 semaines du programme », de conclure M. Marc-André Gagnon, directeur du conditionnement physique au groupe Mathers.




© Gouvernement du Québec 2015