Aller au menu principal
Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.
Accueil  >  Nouvelle

Inauguration de la Maison Wilfrid-Grignon


Edith Sauvageau, directrice générale des résidences du Groupe Santé Arbec; Claude Cousineau, député de Bertrand; Sylvain Roy, copropriétaire de la Maison Wilfrid-Grignon; Paul Arbec, copropriétaire de la Maison Wilfrid-Grignon et PDG du Groupe Santé Arbec; Christophe Cadoz, directeur du programme de soutien aux personnes en perte d'autonomie du Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides; Pierre Grignon, arrière petit fils du Dr Wilfrid Grignon; John Butler, maire intérimaire de Ste-Adele; Benoît Beauchamp, coordonnateur de la Maison Wilfrid-Grignon; Alain Paquette, adjoint à la Direction Générale, responsable des relations médias, relations publiques et à la communauté du Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides

18 janvier 2016

Les dirigeants de la Maison Wilfrid-Grignon, nouvelle résidence de type ressource intermédiaire pour personnes âgées à Sainte-Adèle, étaient entourés de leurs partenaires le lundi 18 janvier dernier, afin de procéder à l’inauguration de leurs locaux.

Située sur le site de l’ancien resto-bar Bourbon Street, la Maison Wilfrid-Grignon est ouverte depuis avril dernier et accueille quelques 70 personnes en perte d’autonomie, dans un milieu adapté à leurs besoins. Comptant deux étages, le bâtiment offre un milieu de vie paisible, chaleureux et bénéficiant d’une vue imprenable sur le magnifique paysage de Sainte-Adèle. De plus, la résidence offre une unité de réadaptation et une autre pour les personnes atteintes de déficits cognitifs.

« Nous avons à cœur d’offrir à nos résidents un endroit confortable et où il fait bon vivre. A titre d’exemples, nous prenons le soin de mettre de la musique pour égayer nos unités de vie, de laisser des collations accessibles en tout temps dans les salles à manger, d’offrir des repas équilibrés et savoureux, de tamiser les lumières, de proposer des activités de divertissement stimulantes, etc. Sans compter le dévouement de notre personnel soignant qui s’implique avec cœur auprès de chacun de nos résidents », déclarait M. Paul Arbec, co-propriétaire de la résidence.

Les personnes qui y sont hébergées sont toutes référées par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides qui travaille en étroite collaboration avec la Maison Wilfrid-Grignon.

« Nous sommes heureux de compter sur ce partenaire important. Nous attendions depuis longtemps ces places en hébergement dans le secteur des Pays-d’en-Haut. Cela répond à un véritable besoin et c’est pourquoi nous sommes heureux de mettre à la disposition de cette résidence des professionnels de la santé et de lui offrir la visite hebdomadaire d’un médecin », s’est exprimé M. Christophe Cadoz, directeur du programme de soutien à l’autonomie des personnes âgées au CISSS des Laurentides.

Quant à lui, le maire substitut de Sainte-Adèle, M. John Butler, se réjouissait de pouvoir compter sur une telle ressource au sein même de sa communauté et soulignait également les retombées économiques qu’elle génère. « Une soixantaine d’employés œuvrent à la Maison Wilfrid-Grignon dont 75 % proviennent des Pays-d’en-Haut ou des environs. Voilà donc une résidence qui, non seulement, permet de prendre soins de nos aînés, mais aussi d’offrir des emplois de qualité à notre population », a-t-il affirmé.

La Maison Wilfrid-Grignon a été nommée ainsi en l’honneur du premier médecin venu œuvrer dans le secteur des Pays-d’en-Haut qui était un notable impliqué dans sa communauté.

 

Reportage de TVCogeco




© Gouvernement du Québec 2015